Préparer son voyage en Van – Ouest Américain

En préparant le voyage dans l’ouest Américain, nous n’avions pas encore décidé quel moyen de transport nous allions choisir… Au début, on pensait simplement voyager en voiture + motel / hôtel / Airbnb… Mais en commençant à éplucher les infos et à découvrir ce que nous pourrions voir sur place, on s’est très vite rendu compte qu’il fallait un autre mode de vie, sortir de notre zone de confort. Il fallait être au contact de la nature et découvrir une nouvelle façon de voyager, de vivre !

Van Life

L’ Ouest Américain est l’endroit idéal pour faire du camping et encore plus pour la Van Life (mot qui depuis ce voyage ne me quitte plus, je veux très vite retenter l’expérience, ou investir dans ce mode de voyage ? hihi). Mais il y a certaines choses à savoir sur cette façon de vivre, ou même de vie pour certain :)! Alors pour tous les conseils pratiques, et astuces, c’est parti !


Où louer / acheter son Van ?

Louer ou acheter votre van ? Oui oui acheter ! Si vous partez plusieurs mois, il vaut mieux acheter votre van aménagé (ou presque) sur place, il y en a à partir de 3000$, avec un certain nombre de miles au compteur certes, mais ce n’est pas négligeable si votre road trip est prévu sur plusieurs mois. Vous pourrez le revendre facilement à la fin du road trip !

Escape Campervans

Louer c’est la solution pour quasi tous les profils de voyageur, pour 15 jours, 1 mois. On trouve plusieurs loueurs de vans aménagés aux Etats-Unis : Escape campervans, Juicy, wicked campers, ou même sur campanda (site de location entre particuliers).
Nous avons jeté notre dévolu sur Escape campervans ! Ce loueur propose un fourgon, avec tout le nécessaire à l’intérieur, ainsi que la cuisine accessible de l’extérieur (porte arrière). Chaque van est personnalisé par un artiste; une fresque inspirée par le voyage, l’Amérique, les grands parcs. Nous avons eu une fresque qui représentait le coucher de soleil sur Bryce Canyon, avec un joli caribou en toile de fond… Parfait pour notre road trip ! Let’s GO Caribou !!!

van life valley of fire state park nevada

Le van que nous avons choisi est un MAVERICK, avec option assurance au cas où. Nous savions que nous allions conduire beaucoup, donc nous avons directement pris le surcoût de miles par jour, et nous avons bien fait ! Nous avons eu juste à rajouter 62$ au check out. On peut également rajouter des équipements. Le design du van, par contre, vous sera attribué d’office.

CONSEIL
Si vous choisissez Escape campervans, votre check-in se fera à 13h… Allez-y avant !!!
Nous sommes arrivées à 13h, il y avait déjà 4 groupes avant nous ! On a compris quelques minutes après qu’il fallait s’inscrire sur un tableau pour passer le check-in… Bref on a eu le van à 15h30… Retard de 2h30, qui nous a valu d’arriver de nuit à Yosemite. Pas agréable… louper certains points de vue à cause de ça. Bref peu importe l’heure communiquée, arrivez avant et ne prévoyez pas trop de route ensuite… mais plutôt vos courses, et découvrir doucement votre van et la conduite de celui-ci.


Comment vivre dans le van ? (dodo, douche, toilette, nourriture, etc)

Grande appréhension pour moi qui n’avais jamais fait de camping !!! Comment se laver, aller aux toilettes, est-ce qu’on va bien dormir ??? Bref tant d’interrogations qui se sont envolées dès la première nuit ! Car la magie du voyage et de la nature vous fait oublier toutes ces choses futiles… On redescend sur terre, grâce au contact avec la nature ! Le soleil guide notre vie. On dort quand il se couche (20h en septembre), et on se lève quand il apparait (vers 6h), et on y prend goût. On dort très bien ! La douche, les toilettes, cela devient du détail, on s’en accommode vite !

Et aux USA, les campings (campground aux USA) sont hyper bien équipés, donc no stress, tout se passera bien…!
Campground national dans les parcs (exemple : Yosemite – North pines campground)
– Pas de douche ou très rarement (à pièce), toilettes OK.
Campground parc d’état (exemple : valley of fire state park, atlal rock campground)
Souvent très bien équipé en douche, propre, tout est okay !

Dormir dans le van oui, mais où ?

Un camping dans un parc national ou d’Etat c’est vraiment l’idéal pour être au coeur des parcs, les réveils seront magiques ! Il y aura un point d’eau, sauf pour les parcs ayant une restriction d’eau (surtout pour les mois chauds), nous avons eu le cas à Big Sur, pas d’eau, mais c’est pour le bien de la nature !

  • Camping – type KOA – cher, grosse infrastructure. En dehors des parcs. jamais essayé on ne conseille pas, sauf en cas de problème…
  • Campground parc national – Abordable, bel emplacement, place de parking + table + brasero. Au coeur des parcs, souvent un point d’eau, avec toilettes (souvent sèche). Bien souvent en réservation en ligne, payer en ligne
  • Campground parc d’état – Très abordable, souvent le prix d’entrée des parcs d’Etat avec un supp « campground ». De petite taille, moins fréquenté pour certains, très bel emplacement, grand, parking + table + brasero. Coup de coeur pour ces campgrounds. Payable en ligne, ou premier arrivé premier servi, ou avec enveloppe 👇🏼 !
    ATTENTION – Parfois le Rangers ne sera plus là, ou absent, et vous devrez payer le camping en mettant votre cash dans une enveloppe et dans une urne ! Et détacher la preuve pour la mettre sur l’emplacement choisi. Tout est bien expliqué à l’entrée de chaque parc. SVP respectez cela, tout fonctionne sur le principe de la confiance… Apparemment beaucoup de Français ne le font pas… C’est vraiment triste pour nous, pour eux, et pour le parc ! Car l’argent sert à entretenir les magnifiques parcs et les campgrounds ! « Travel respectfully »
  • Camping sauvage – C’est interdit aux USA ! Attention au Sherif qui vient vous réveiller à 3h du mat’ pour vous dégager ! Dans les BLM c’est autorisé, ce sont des forêts d’Etats, en dehors de cela, il y a également les wallmart qui autorisent le fait de dormir sur leur parking et ils ont des toilettes, café, etc. ouvert H24. Donc en dépannage ça peut être pas mal. Sinon il y a plusieurs sites qui proposent des emplacements gratuits et safe : campendium.com, freecampsites.com. etc.

Nous n’avons testé que les campgrounds d’Etats et nationaux, au coeur des parcs à chaque fois, et c’était juste magique ! On recommande +++

Nous avons fait une seule nuit improvisée, à la porte d’un camping full sur la one highway, donc un peu hors la loi (bouuuuh, je n’ai pas fermé l’oeil, dormi peu et reparti vite !). Nous avions réservé tous les campings sauf 3 que nous avions réservés en arrivant sur place « first come, first served » ou la veille. en ligne. Selon notre programme et itinéraire.

CONSEILS : COMMENT RESERVER ? ET QUAND ?

Les campgrounds aux USA fonctionnent de deux façons :
Premier cas : « First come, first served » – premier arrivé, premier servi – donc comme vous l’avez compris, si c’est un camping qui fonctionne sur ce principe et qu’il se situe au coeur d’un parc, en haute saison, il faut être sur place très tôt pour espérer avoir un emplacement ! Good luck !

Second cas : les réservations via les sites d’état, ou via les sites des parcs nationaux : https://www.recreation.gov/, ne sont pas garanties non plus. Les parcs nationaux ouvrent les réservations de leurs campgrounds 5 mois en amont, parfois même 4 mois en avance ! Soyez vigilant pour ne pas vous retrouver sans campground dans un parc.

Cas particulier :
Yosemite ! Ce parc est très demandé ! Et pour être franche, il faut avoir mis une alerte pour ne pas louper l’ouverture à 7h (heure pacifique), des réservations en ligne des emplacements. Penser à avoir déjà votre page web prête, qui n’a plus qu’à être rafraichie à l’heure exacte. C’est en faisant cela que nous avons eu un super emplacement sur la rivière avec vue sur El capitan ! (North pines campground – n°522).
Sinon pas de camping possible dans la vallée… Et attention aux ours ! Wild life in Yosemite. Les campgrounds ici ont des règles très strictes à ce sujet, il y a des boites à ours sur chaque emplacement, pour y loger toute votre nourriture et produit hygiénique ! Ca évite les visites surprises 😉 !

boite à ours qui doit renfermer tout ce que vous avez de comestible et d’odorant !

Comment faire à manger dans le van ? Et quoi ?

On peut tout faire dans le van, vous disposerez de 2 plaques de cuisson à gaz (à viser à chaque utilisation), un évier avec une pompe à eau (à recharger en eau à l’extérieur du van et à vidanger tous les 3/4jours), + un super tiroir frigo, alimenté par des panneaux solaires sur le toit. Bref hyper bien équipé pour se faire à manger ! (+ les feux de camps, BBQ, possible sur les emplacements de camping bien sûr !)

Nos plats préférés, simples à faire et rapides : Les fajitas ! (Bon okay on utilise rien du van pour ce plat mais c’est trop bon ! Avec les supers avocats Californiens !), les pâtes / oeufs (incontournables), les soupes, les différentes céréales à tester, etc. Cela reste simple mais efficace. Pour le petit déj, des céréales granola de chez Whole foods, je connaissais déjà cette enseigne, mais je la recommande +++, aliments bio, super bon, cafétéria sur place, etc. Un poil cher mais pour un plein ça fait du bien :). + un bon café aéropress, simple, rapide à faire en camping, avec du café embarqué de France, venant de chez les copains coffee makers à Lille. Un must en van :)!


Et la conduite alors ?

Tous les véhicules proposés seront automatiques ! Un bonheur ! Nous avons effectué 4000km sur 15 jours (oui oui m’dame)… Et franchement, à part 2 grosses journées de route, cela se fait très facilement, les américains conduisent bien (en général), ils respectent les règles du code de la route (il faut nous aussi les respecter!). Donc la conduite est fluide. Bon sur l’autoroute, à part les limitations de vitesse, c’est chacun sa route, chacun son chemin (cassdédi), on double à droite, au milieu, derrière, devant, peu importe, mais ça avance (sauf à Los Angeles, et encore…). Et à chaque route, un paysage différent, une découverte, c’est beau !


Quels sont les indispensables à emmener ?

  • UN ATLAS, oui oui du papier, des cartes XXL, toujours très utiles dans un roadtrip 😉 ! Il y en avait un dans le van mais j’en avais acheté un sur les USA et les grands parcs, de la marque : Rand McNally, un incontournable !
  • Un convertisseur de tension et un chargeur allume cigare USB pour brancher tous vos appareils électroniques, nous c’était un mac, l’appareil photo hybride, ses chargeurs, les lampes frontales, et nos smartphones. Avec le convertisseur et ses 4 embouts USB, c’était parfait ! Ca recharge quand on roule. ICI
  • VAN 2.0, certaines applis vous seront utiles comme maps.me, ou Here we go (je préfère celle-ci personnellement), très utilisée là-bas, vous pouvez télécharger les cartes en amont, et donc ne pas avoir besoin d’internet, pour vous repérer, et pour votre GPS. La boussole également en randonnée c’est toujours utile
  • Carte BANCAIRE ZERO FRAIS – Type Revolut ou N26, à vous de comparer, pour nous c’était Revolut grâce à ses retraits de 200 $ par mois sans frais, cela nous a permis d’avoir 400 $ de cash (on a même pas tout utilisé !)
  • INTERNET, pour réserver les logements, trouver un parcours, une visite, c’est toujours utile. Et on a de la chance il y a FREE qui a un super forfait en France et qui permet d’avoir des data aux USA et aux CANADA en illimité.
    Le réseau dans les parcs est quasi inexistant, donc internet ce sera en dehors des parcs ;). Cela fait du bien d’être déconnecté !
  • Serviette fines – decathlon, petite et grande. Pour les douches, la plage, etc. Ca sert toujours, c’est fin et léger.
  • Lampe frontale – à rechargement USB, simple d’utilisation, avec infrarouge également. Ca sert toujours dans les campgrounds le soir pour faire à manger, ou aller aux toilettes :), ça évite de tomber dans un trou ou sur une biche (Si si!). ICI
  • Des chaussures pour la doucheOBLIGATOIRE !!! J’ai découvert les joies du camping, et même si pour la plupart c’était « propre », les flip flop c’est obligatoire pour la vie de camping.
  • Une gourde (750ml) – Zéro déchet et à remplir dès qu’elle est vide. Boire beaucoup de 2L à 4L par jour, encore plus quand vous randonnez. En septembre, il fait encore chaud. Allez chez Gourde Morning si vous n’en avez pas encore, elles sont top !
  • Du cash pour payer les petits campings qui fonctionnent sur le principe de l’enveloppe (et donc de la confiance aussi, respectez cela 🙏🏼 ).
  • VOTRE ESPRIT de voyageur !


Maintenant, vous êtes prêts à vous lancer dans l’organisation de votre voyage en van dans l’ouest Américain, ou ailleurs même ! Cela ce passe par ici pour avoir tous les conseils, itinéraire et info pratique pour que votre voyage soit à votre image, et parfait !
👇🏻


Vous êtes prêts
pour la vie en van !


Par Elvina.

6
(Visited 7 times, 1 visits today)